Mémoires d’origine et gestion communautaire de l’intégration en Tunisie (XVIIe-XIXe siècles)

Abdelhamid Hénia

Abstract


This contribution is focused on the two different models of communal management of integration existing in Tunisia respectively in the North and in the South of the Country. It is firstly ascertained the existence of models of integration based on the idea of the pre-eminence of the “extraneousness” in the South and on the antiquity of the autochthony in the North. It is after given some answers to questions concerning the exactness of the geographical division itself, the margins of negotiation differently emerging in the two models, the social implications of these forms of communal management of integration and the meaning to give to the change in status of the “extraneousness”.


Keyword


Tunisia; integration; memory

Full Text

PDF HTML ePub

Riferimenti bibliografici


Albergoni G., Pouillon F. 1976, Le fait berbère et sa lecture coloniale : l'extrême sud tunisien, in Le mal de voir, « Cahiers Jusieu », 2, coll. 10/18, Paris : Union Générale d'Editions, 349-396.

Badie B 1991, Communauté, individualisme et culture, in Birnbaum P., Leca J. (éds.) 1991, Sur l’individualisme, Paris : Presses de la Fondation Nationale des Sciences Politiques, 109-131.

Bargaoui S. 2005, Des Turcs aux Hanafiyya. La construction d’une catégorie ‘‘métisse’’ à Tunis aux XVIIe et XVIIIe siècles, « Annales HSS », janvier-février 1 : 209-228.

Bedoucha-Albergoni G. 1987, L’eau, l’amie du puissant, une communauté oasienne du Sud tunisien, Paris : Edition des archives contemporaines, 1987.

Ben Achour M. el-A. 1989, Catégories de la société tunisoise dans la deuxième moitié du XIXe siècle, Tunis : Institut national d’archéologie et d’art.

-- 1992a, Les signes extérieurs de la notabilité citadine au début du siècle à Tunis, in Romey A., Bergaoui S. et. al. 1992, Bourgeoisies et notables dans le monde arabe (XIXème et XXème siècles), Actes des colloques mai 1990 et mai 1991 à Grasse, « Cahiers de la Méditerranée », 45 : 105-116.

-- 1992b, Les ‘ayilât du corpus : notes historiques, in Ferchiou S. (éd.) 1992, Hasab wa nasab, Alliance et Patrimoine en Tunisie, Paris : Editions du CNRS, 107-136.

Berque J. 1978, L’intérieur du Maghreb, Paris : Gallimard.

Bonte P. 1998, L’émirat de l’Adrâr. Histoire et anthropologie d’une société tribale du Sahara occidental, thèse de doctorat d’État, Paris : EHESS.

Bonte P. 2000, Être arabe au Sahara. Dénomination, identité, classement, in « L’Astrolabe. Revue de l’AFEMAM », 2 : 63-76.

Bonte P. et Claudot-Hawad H. (éds.), 2000, Élites du monde nomade toureg et maure, « Les Cahiers de l’IREMAM », Aix-en-Provence : IREMAM-CNRS, Université d’Aix-Marseille.

Boudon R. et Bourricaud F. 1982, Dictionnaire critique de la sociologie, Paris : PUF.

Brunschvig R.1940 et 1947, La Berbérie orientale sous les Hafsides des origines à la fin du XVe siècle, 2 tomes, Paris : Adrien-Maisonneuve.

Bukhturî A. et al. 1973, al-Jadîd fî 'adabi al-Jarîd, Tunis : S.T.D.

Bûlîfa M. 1993, Ba‘dhu mazâhir min-al-hayât al-jamâ‘awiyya fî mintaqat al-Jabal al-'Abyadh (Tatâwîn) min-al-qarn XVI ilâ 1914, mémoire de Certificat d'Aptitude à la Recherche (C.A.R.) soutenu devant la Faculté des Sciences Humaines et Sociales de Tunis.

Cerutti S. 1995, Normes et pratiques, ou de la légitimité de leur opposition, in Lepetit B. (éd.) 1995, Les formes de l’expérience. Une autre histoire sociale, Paris : Albin Michel, 127-149.

Chater K 1992, Les notables citadins en Tunisie au cours de l’ère coloniale : le concept de beldi et ses mutations, in Romey A., Bergaoui S. et. al. 1992, Bourgeoisies et notables dans le monde arabe (XIXème et XXème siècles), Actes des colloques mai 1990 et mai 1991 à Grasse, in « Cahiers de la Méditerranée », 45 :117-127.

Cherif M.-H. 1984, Pouvoir et société dans la Tunisie de Husayn Bin ‘Alî (1705-1740), t. 1, Tunis : Pub. Univ. Tunis.

Dakhlia J. 1987, Le sens des origines : comment on raconte l’histoire dans une société maghrébine, « Revue Historique », CCLXXVII/2, 562 : 402-427.

Dakhlia J 1990, L’oubli de la cité. La mémoire collective à l’épreuve du lignage dans le Jérid tunisien, Paris : Ed. La Découverte.

Féraud Ch.-L. 1868, Kitab el Adouani ou le Sahara de Constantine et de Tunis, Extrait du recueil des notices et mémoires de la Société Archéologique de la province de Constantine, Alger-Paris : L. Arnoulet.

Ferchiou S. 1992, Structures de parenté et d'alliance d'une société arabe : les ‘ayilât de Tunis, in Ferchiou S. (éd.) 1992, Hasab wa nasab, Alliance et Patrimoine en Tunisie, Paris : Editions du CNRS, 137-167.

Gellner E. 1991, Patronage, in Bonte P. et Izard M. (dir.) 1991, Dictionnaire de l’ethnologie et de l’anthropologie, Paris : PUF, 563-564.

Hénia A. 1980, Le Jérid, ses rapports avec le Beylik de Tunis (1676-1840), Tunis : Publication de l’École normale supérieure de Tunis.

-- 1993, Mémoire d'origine d'un lignage dominant le pouvoir local à Tozeur (XVIe - milieu XIXe s.), in Mélanges offerts à Mohamed Talbi à l'occasion de son 70e anniversaire, Tunis : Pub. de la Faculté des Lettres de la Manouba, 125-148.

-- 2003, Représentations sociales de la richesse et de la pauvreté à Tunis aux XVIIIe et XIXe siècles, in Pascual J. P. (dir.) 2003, Pauvreté et richesse dans le monde musulman méditerranéen, Paris : Maisonneuve et Larose, 51-66. Le même article est publié également in « ALFA », 2004, IRMC : 203-212.

-- 2009, Processus de sédentarisations des nomades dans la Jeffara, Sud-Est tunisien », in Bonte P., Elloumi M., Guilaume H. et Mahdi M. (sous la direction de), Développement rural, Environnement et Enjeux territoriaux : Regards croisés Oriental marocain et Sud-Est tunisien, Tunis : Cérès Editions, 91-111. http://horizon.documentation.ird.fr/exl-doc/pleins_textes/divers13-07/010050190.pdf

.. 2012, Le rôle des étrangers dans la dynamique sociopolitique de la Tunisie (XVIIe-XVIIIe siècles). Un problème d’historiographie, « Les Cahiers de la Méditerranée moderne et contemporaine », 84 : 212-233. file: http://cdlm.revues.org/6471?lang=fr

Ibn Khaldûn A. 1967-1968, Discours sur l'histoire universelle, Al-Muqaddima, traduction de Vincent Monteil, 3 tomes, Paris : Edition Sindbad.

-- 1971, Kitâb al-‘ibar wa dîwân al-mubtada' wa-l-khabar fî 'ayyâm al-‘Arab wa-l-’Ajam wa-l-Barbar wa man ‘âçarahum min dhawî al-sultân al-akbar, 7 vol., Beyrouth.

Louis A. 1979, Nomades d'hier et d'aujourd'hui dans le sud tunisien, Aix-en-Provence : EDISUD.

Muknî A. 1994, al-Madîna al-‘uthmâiyaî wa-l-ghurabâ’ : mithâl Safâqus fî-l-qarn al-tâsi‘ ‘ashar, Actes du cinquième Congrès international des études ottomanes, al-Mudun al-‘arabiyya wa-l-dîmughrâfiya al-târîkhiya wa-l-Bahr al-Ahmar, Zaghouan : CEROMDI, 332-337.

Puig N. 2003, Bédouins sédentarisés et société citadine à Tozeur (Sud-Ouest tunisien), Paris – Tunis : Editions Karthala et IRMC.

Qably M. 1997, Al-Dawla wa-l-walâya wa-l-majâl fî-l-Maghrib al-waçît’ : ‘alâ’iq wa tafâ’ul, Casablanca : Dâr Tubqâl.

Rouissi M. 1973, Une oasis du sud tunisien, le Jarîd (essai d’histoire sociale), 2 t. thèse de 3e cycle soutenue devant l’Université de Paris – Ecole pratique des hautes études, VIe section.

Signoles P. 1985, L’espace tunisien : capitale et État-région, Tours : URBAMA.

Simmel G. 1999, Sociologie. Études sur les formes de socialisation, Paris : PUF.

Tlili M. 2009, Gafsa et les villages oasiens avoisinants : de la vie communautaire (du début du XVIIe s. à 1881), Gafsa : Edition de l’Association pour la Sauvegarde de la Médina de Gafsa.

Valensi L. 1977, Fellahs tunisiens : l’économie rurale et la vie des campagnes aux 18e et 19e siècles, Paris-La Haye : Mouton.




DOI: http://dx.doi.org/10.1473/181

Refback

  • Non ci sono refbacks, per ora.




ISSN 2284-0176

 

Creative Commons License

This work is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International License (CC-BY- 4.0)